Le Catéchisme

« Les enfants sont capables de Dieu… Le connaitre et l’aimer est l’expérience fondamentale à leur proposer »

Père Marie-Eugène de l’Enfant Jésus

KT.jpg
Qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’apprendre à connaître Dieu, d’apprendre à aimer comme Dieu, et d’expérimenter ainsi la vraie joie.
« Ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, c’est lui qui nous a aimés, et qui a envoyé son Fils qui est la victime offerte pour nos péchés » 1 Jn 4, 10.

Pour aider les enfants à entrer dans cette relation d’amour avec Dieu et les autres, on s’appuie sur la Parole de Dieu tout au long de l’année en suivant le temps liturgique de l’Eglise : Accueillir l’amour de Dieu Créateur et Père, vivre en communion avec Jésus Christ, agir en enfant de l’Église avec l’Esprit Saint.

Le temps de vie communautaire à l’intérieur de chaque groupe est important : accueil, échanges, bricolages. Tout cela en fonction de l’âge des enfants avec des supports adaptés.

 

Qu’apporte-t-il aux enfants, aux parents, aux catéchistes ?

A chacun de répondre à cette question. Cependant, cette joie de se savoir aimé ne peut que nous conduire à répondre à cet amour par la prière, la lecture de la Parole, la vie sacramentelle et aussi à donner et transmettre cet amour à ceux qui nous entourent.

Vous parents, de même que vous donnez ce qu’il y a de meilleur pour vos enfants sur le plan intellectuel (école, musique, …) ou physique (sport, danse, …), n’oubliez pas qu’ils ont aussi un esprit, une âme qu’il faut nourrir. Ils deviendront ainsi des adultes responsables, sereins, capables de résister aux tentations prégnantes du monde d’aujourd’hui.

En complément des séances de catéchisme, les enfants sont invités, avec leurs parents, à plusieurs rencontres dans l’année - le samedi après-midi - sur un thème bien précis avec chants, enseignement à partir de la Parole de Dieu, goûter et bricolage.

Pour les enfants se préparant à leur première communion, trois rencontres et une journée de retraite, spécifiques à la préparation aux sacrements, leur sont proposées.